Améliorer sa communication avec le body language

Home / Business / Améliorer sa communication avec le body language

Améliorer sa communication avec le body language

Vous avez déjà remarqué comment certaines personnes sont bien meilleures à l’oral que d’autres ? Comment une personne fera bien mieux passer un message qu’une autre ? David JP Philipps a étudié plus de 5000 bons orateurs et oratrices de tous niveaux. Il a cherché à identifier ce qui les rendait si bons. Il a réussi à en déduire 110 techniques de communication non verbale et de prise de parole en public. Voici les 4 principales.

Avancez vers votre audience et ouvrez-vous à elle

Si vous avez tendance à reculer en même temps que vous parlez, cela peut signifier que vous avez « peur » du public. De même, parler avec les bras fermés (croisés) met une barrière entre votre audience et vous. C’est en fait un geste que l’on fait pour se défendre lors d’une situation de stress. Inconsciemment, on se sent protégés par nos bras qui agissent comme une barrière. Les personnes qui vous écoutent risquent de se mettre sur la défensive. Ainsi, préférez une attitude ouverte, et avancez vers votre audience. Vous ferez donc passer les messages que (1) vous n’avez pas peur et (2) vous n’êtes pas stressé(e).

Le body language : vos mains doivent être en accord avec ce que vous dites

Le but d’une communication, c’est de faire passer un message. Et pour cela, il faut que ce que vous dites (avec des mots) soit en accord avec ce que vous faites (avec votre corps). Le principal « outil » que l’on peut utiliser avec notre corps, ce sont nos mains. Par exemple, si vous énoncez une suite de 3 possibilités, accompagnez-les des chiffres 1, 2 et 3 avec vos doigts. Si vous parlez d’une courbe croissante, placez vos mains de plus en plus haut. Vous voyez l’idée ? Mais surtout, utilisez-les ! Il n’y a rien de plus ennuyeux qu’une personne qui parle avec les mains dans les poches.

Inclinez votre tête

Saviez-vous que la plus grande partie de notre communication nous est transmise de manière innée ? En effet, l’interprétation de l’intonation et du body language ne nous est pas apprise. Et pourtant, elle représente plus de 90% de notre communication ! Ainsi, incliner sa tête est un signal d’écoute et d’empathie. Vous n’avez jamais remarqué ? Quand vous écoutez quelqu’un parler et que vous voulez lui montrer que vous l’écoutez, vous penchez légèrement la tête sur le côté. Et l’inverse est vrai aussi. Si vous parlez en penchant de temps en temps légèrement la tête, vous signalez à votre audience qu’il faut faire preuve d’empathie et d’écoute. Il s’agit d’un moment de partage profond.

Souriez (pour de vrai !)

Le sourire est un élément majeur de la communication non verbale. En effet, c’est un outil efficace et très simple du body language… À condition de bien l’utiliser et de savoir gérer son stress. Je ne parle pas de faux sourire, mais d’un vrai sourire. On appelle ça le sourire Duchenne (de Guillaume Duchenne de Boulogne, qui l’a étudié). En gros, c’est quand on sourit avec tous les muscles de son visage, et donc avec les yeux également. Il permet, entre autres, de détendre l’atmosphère et votre auditoire. Et si les personnes qui vous écoutent sont plus détendues, elles seront plus à-même de bien retenir votre message.

Conclusion

Pour conclure, le body language peut être d’une grande utilité pour vous aider à faire passer un message. Voici 4 techniques faciles à utiliser :

  • Avancez vers votre audience, et ne croisez surtout pas les bras. Vous adoptez ainsi une attitude décontractée et confiante ;
  • Soutenez vos propos avec vos mains, et ne les laissez pas dans vos poches ;
  • Montrez que vous faites preuve d’empathie et d’écoute (même si c’est vous qui parlez) en penchant légèrement la tête ;
  • Faites un vrai grand sourire pour détendre votre audience.
Related Posts

Leave a Comment

Offrez moi un café
Articles
Offrez moi un café