Augmenter sa confiance en soi en seulement 2 minutes par jour

Home / Relation à soi / Augmenter sa confiance en soi en seulement 2 minutes par jour

Augmenter sa confiance en soi en seulement 2 minutes par jour

Le body language comme mode de communication

On le sait tous, le body language est un moyen de communication. Même si l’on ne s’en rend pas compte, les messages envoyés par les autres nous influencent tous. ce langage à part est décisif par exemple lors d’un entretien d’embauche, ou d’un date. Une étude, réalisée par Nalini Ambady (chercheuse à la Tufts University) m’a scotché. Elle a fait observer des vidéos sans son de 30 secondes d’échanges (réels) entre un patient et son médecin. Elle a ensuite demandé de noter la gentillesse du médecin. Eh bien figurez-vous que cette note prédit si oui ou non le médecin va se faire poursuivre en justice dans sa vie. Uniquement « grâce » à son langage corporel, et non ses compétences en médecine. Aussi, Alex Todorov (de Princeton) à démontré que les avis que l’on se fait en 1 seconde sur les visages des candidats politiques prédisent 70% des résultats des élections des sénateurs et gouverneurs américains. Incroyable.

La relation dominant / dominé

On observe deux positions principales en body language : le dominant et le dominé. Le dominant va généralement se faire grand et s’ouvrir, alors que le dominé se fait petit et se replie sur lui-même. Cela est vrai pour les animaux comme pour les humains.

Les humains et les animaux expriment leurs sentiments de la même façon

Prenons la position de dominance de la fierté de cette photo de Usain Bolt par exemple. Jessica Tracy s’y est beaucoup intéressée. Elle a notamment remarqué que les personnes nées aveugles font également ce geste lorsqu’elles remportent une compétition sportive. Pourquoi ? Elles n’ont jamais vu quelqu’un d’autre le faire. On comprend donc que ces postures sont innées. On ne les apprend pas.

La confiance en soit est liée à la testostérone et au cortisol

Les caractéristiques globales des personnes dominantes sont la confiance, l’affirmation de soi et l’optimisme. Elles sont généralement persuadées de gagner à des jeux de hasard, et prennent plus de risques. Elles pensent de manière plus abstraite. Physiologiquement, il se passe deux choses :

  • La testostérone (qui est l’hormone de la domination) est plus élevée ;
  • Le cortisol (l’hormone du stress) est plus bas.

Des études ont été réalisées sur des primates. Le mâle alpha avait en effet un taux de testostérone plus élevé que les autres, et inversement pour le cortisol. Plus étonnant encore : lorsqu’un nouveau mâle alpha prend sa place, ce nouveau primate voit sa testostérone monter et son cortisol baisser. Son positionnement à changé son esprit et ses taux hormonaux.

Modifier son esprit avec son body language

Suite à ces découvertes, Amy Cuddy a réalisé une étude sur des volontaires. Elle leur a fait un prélèvement salivaire, puis leur a fait prendre soit une position de domination soit de dominé pendant 2 minutes. Suite à cela, ils ont eu l’occasion de parier, et ont de nouveau eu droit à un test salivaire.

Amy Cuddy Body Language

Les résultats sont à peine croyables. 86% de ceux qui ont eu une position de dominance ont parié, alors que seulement 60% des positions de dominé l’ont fait. Pour la testostérone, elle a augmenté de 20% pour dominants, et a reculé de 10% pour les dominés entre les deux prélèvements salivaires. Enfin, le cortisol à diminué de 25% chez les dominants, et augmenté de 15% chez les dominés.

Body language courage
Confiance en soi et testostérone
La confiance en soi fait baisse le cortisol

En maintenant une position particulière pendant seulement 2 minutes, des changements hormonaux se sont produits et ont permis au cerveau d’être soit affirmé et à l’aise, soit réellement stressé et abattu.

L’expérience va plus loin. Cuddy a souhaité utiliser ces résultats dans le contexte d’un entretien d’embauche. Du coup, des nouveaux volontaires ont pris soit une position dominante, soit un position dominée pendant 2 minutes. Ils ont ensuite passé un entretien filmé de 5 minutes face à des recruteurs dont le but était de ne transmettre aucune émotion. Ainsi, les candidats n’avaient pas d’idée de si oui ou non cela se passait bien. Ensuite, des juges ont observé les films de ces entretiens. Ils ont souhaité embaucher… la totalité des candidats qui ont eu une position dominante, et aucun avec une position dominée ! La différence ne s’est pas ressentie dans les différents discours, qui sont globalement restés les mêmes. Ce qui les a démarqués, c’était leur présence : la passion, l’enthousiasme, la confiance en eux, l’authenticité et le fait qu’ils étaient à l’aise.

Faire semblant jusqu’à ce qu’on le devienne

Je suis de nature extrêmement timide. Plus jeune, il m’était difficile de lever la main en cours, ou de passer une commande au restaurant. Je ne vous raconte même pas la galère pour faire un exposé ou une présentation devant plusieurs personnes. Bref, c’était l’angoisse. J’ai toujours beaucoup travaillé dessus. J’ai fait du théâtre, me suis entraîné, etc. J’ai utilisé des techniques pour me libérer du regard des autres. Cela a un peu fonctionné, mais pas autant que cette technique. Maintenant, je m’isole tous les jours entre 2 et 5 minutes pour prendre une position de dominance. J’écarte généralement les bras et m’étire en grand aux toilettes ou sous la douche. Et lorsque j’ai un entretien ou quelque chose d’important, je m’isole dans les toilettes pour le faire. Ok, j’ai l’air ridicule et je suis bien content que pour le moment personne ne m’ait vu. Mais les résultats sont sensationnels. À tel point qu’aujourd’hui, lorsque je rencontre de nouvelles personnes, on ne me prend pas du tout pour un timide mais plutôt pour un extraverti.

Conclusion et applications

En plus d’influencer les autres, notre langage corporel nous influence nous-même. La confiance en soit peut être boostée en augmentant son taux de testostérone et en baissant son taux de cortisol. Pour cela, une étude démontre que prendre une position de dominance pendant 2 minutes peut suffire. À terme, ces deux minutes quotidiennes deviennent une habitude et les taux hormonaux sont maintenus.

Cet article vous a plu ? Découvrez mon guide ultime sur la confiance en soi !

Related Posts
Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment