Le bon leadership commence par le management de soi

Home / Business / Le bon leadership commence par le management de soi

Le bon leadership commence par le management de soi

Pour devenir un bon leader, et faire preuve d’un bon leadership, il semble important de commencer par le management de soi. C’est du moins ce que suggèrent certains grands chefs d’entreprises, comme Lars Sudmann, ou alors Marc Aurèle, un (ancien) grand empereur romain.

« Si vous souhaitez avoir un bon management, vous devez passer au moins 40% de votre temps à vous manager vous-même » – Dee Hock, fondateur de Visa.

Lars Sudmann s’est beaucoup imprégné de cette théorie. Il en sort trois grands principes qui permettraient de faire preuve d’un bon leadership par le management de soi.

Le bon leader est conscient de ses lacunes

Prenez 1 minute pour penser à un(e) mauvais(e) manager avec qui vous avez eu l’occasion de travailler. Qu’est-ce-qu’il(elle) faisait de si mauvais ? Pour ma part, c’était un manager durant l’un de mes stages. Je le sentais très peu impliqué dans la vie de l’entreprise. Il avait tendance à décharger tout le travail sur nous (une équipe de 3 stagiaires), sans donner d’indication ou quoi que ce soit. Lorsque le travail était bien fait, c’était « grâce à son super management ». Par contre, lorsqu’il y avait un problème, c’était « clairement de notre faute » ! Bref, dans mon cas ce qu’il faisait de mauvais était donc de s’approprier les bons résultats, et de se dédouaner des mauvais. Maintenant, demandez vous si, vous aussi, vous n’adoptez pas ce type de comportement avec vos équipes. Si c’est le cas, mettez en place du changement pour y remédier. Rendez-vous compte de vos lacunes et travaillez dessus.

Pour avoir un bon leadership, il faut faire preuve de réflexion quotidienne

Tous les jours, prenez 5 à 10 minutes pour réfléchir à la journée passée. Cela peut être la nuit, le matin avec votre café, ou n’importe quand. Voici des pistes de questions à aborder :

  • Comment s’est passé mon leadership hier ?
  • Quels ont été les moment où j’ai été bon(ne) ? Et ceux où je ne l’ai pas été ?
  • Comment mon leader idéal aurait fait face à ces situations ?
  • Quels sont mes challenges à venir ?
  • Qu’est-ce que je pourrais faire différemment ?

C’est grâce à ce travail quotidien d’introspection que, petit à petit, vous arriverez à devenir meilleur(e) et à avoir un bon leadership.

En management, il faut savoir refréner ses émotions

Malgré toute votre bonne volonté, il arrivera forcément un moment où vous aurez envie de crier sur quelqu’un de votre équipe, un client, ou un associé. C’est tout à fait normal ! Il y a des cons partout. Dans ces moments-là, essayez de prendre du recule pour voir la situation de plus haut. Prenez de grandes inspirations. Dans votre tête, essayez de « noter » de 1 à 10 l’importance de la situation. Vous vous rendrez vite compte qu’il n’y a rien de grave, et donc pas de raison de vous énerver. Souvent, ces situations sont sans danger. Ainsi, pour faire preuve d’un bon leadership, il faut être en mesure de prendre du recule pour pouvoir réfréner ses émotions.

Conclusion

Pour conclure, afin d’avoir un bon leadership il faut commencer par le management de soi. Cela passe par trois étapes :

  1. Evaluez les domaines dans lesquels vous avez des lacunes, et travaillez dessus ;
  2. Faites quotidiennement une introspection de ce qu’il s’est passé la veille, les éléments bons et mauvais, et comment vous pouvez améliorer votre journée du lendemain ;
  3. Si vous sentez que vous allez vous énerver, essayez de réfréner vos émotions et rendez-vous bien compte que la situation n’en vaut pas le coup.

N’hésitez pas à lire mon guide du développement personnel au travail !

Related Posts

Leave a Comment

Offrez moi un café
Articles
Offrez moi un café