Bienvenue sur Connect The Dots ! Si vous êtes nouveau (nouvelle) dans le coin, vous serez certainement intéressé(e) par télécharger mon ebook « 3 techniques pour changer son quotidien en 10 minutes par jour ». Cliquez ici pour le recevoir gratuitement ! 🙂

Parler en public (Chris Anderson) – Résumé et avis

Comment réussir sa prise de parole ?

Chris Anderson

Mon avis

Ce livre est selon moi une référence dans le domaine de la prise de parole en public. Il donne vraiment l’impression que parler en public et faire une superbe présentation est à la portée de tous. C’est très inspirant. De plus, Chris Anderson offre de nombreux conseils concrets qui peuvent être très pratiques pour certains.

Ma note (5/5) : ★ ★ ★ ★ ★

La base de la prise de parole en public

Parler en public risque de vous donner le trac. C’est tout à fait normal ! N’oubliez pas que le stress est une réaction naturelle du corps. Tout le monde ne naît pas avec un don pour l’éloquence. C’est quelque chose qui se travaille. Essayez donc de voir cette prise de parole en public comme un entrainement pour devenir meilleur(e).

À lire : Gérer son stress pour en faire un ami.

Les 4 outils à maîtriser pour parler en public

Chris Anderson dévoile 4 méthodes utilisées par les plus grands orateurs.

Etablissez le contact avec votre auditoire

Commencez déjà par regarder les personnes présentes. S’il s’agit d’un petit groupe d’une 10aine de personnes, regardez-les une par une. S’il s’agit d’une grande salle, segmentez-là en plusieurs petits groupes, et fixez tour à tour le centre de chacun de ces groupes.

Vous pouvez également susciter l’émotion en montrant votre vulnérabilité. Je suis plutôt stressé, et parler en public n’est donc pas toujours évident pour moi. À chaque fois que je dois le faire, je commence donc par dire que je suis stressé. Ça me détend un peu, et de plus l’audience est beaucoup plus bienveillante envers moi.

Si vous y arrivez, faites de l’humour ! Mais attention d’être vraiment sûr(e) de vous pour ne pas passer pour le (la) gros(se) lourd(e) de service.

À lire : Le body language et comment améliorer sa communication.

Racontez une histoire

Tout le monde aime les histoires. Vous devez donc maîtriser l’art du storytelling. Lors de votre prise de parole, ne vous contentez pas d’énumérer les faits les uns après les autres. Essayez plutôt de trouver un fil conducteur pour les lier les uns aux autres. Généralement, je raconte mon histoire à moi. Si je parle des résultats d’une de mes recherches, je raconte pourquoi j’ai fait cette étape, et comment j’en suis arrivé à cette conclusion. Je veux en quelque sorte que les personnes qui m’écoutent se mettent à ma place et « vivent » la recherche comme si elles étaient en train de la faire.

Gardez l’attention du public

Il peut être difficile de maintenir l’attention de votre auditoire en continu, surtout si votre présentation est longue. Pour ça, Chris Anderson donne 5 astuces :

  1. Parlez au présent. Ne faites pas de grandes parenthèses dans différentes temporalités, vous allez perdre tout le monde ;
  2. Suscitez la curiosité. Essayez d’aller piquer votre audience pour qu’ils aient envie de vous écouter ;
  3. Introduisez les concepts les uns après les autres. Si vous en ressentez le besoin, faites des mini-conclusions à la fin de vos parties ;
  4. Utilisez des métaphores, et ce surtout lorsque vous parlez de concepts difficiles ;
  5. Donnez des exemples et faites des mises en situation.

Soyez convainquant(e)

Comme le dit Chris Anderson : « avant de construire, il faut démolir ». L’idée, c’est que vous n’allez pas pouvoir convaincre quelqu’un de votre idée si vous n’avez pas « démoli » ses préjugés auparavant. Attention, il ne s’agit pas là d’attaquer votre auditoire. Vous pouvez plutôt les inviter à regarder une situation d’un autre point de vue. Le but étant que tout le monde garde un esprit ouvert pour être réceptif aux nouvelles idées.

Préparez votre prise de parole

Arrêtez les Power Point ennuyeux

Faire une présentation qui a de l’impact est plus facile à dire qu’à faire. Cependant, l’idée principale est que votre présentation ne doit pas se substituer à vous-même. Il s’agit d’un support. Vous ne devez pas y retranscrire tout ce que vous allez dire pendant votre présentation.

À lire : Comment faire une présentation Power Point qui a de l’impact ? 

N’apprenez pas votre discours

Si vous faites l’erreur d’apprendre votre discours par coeur, vous risquez d’avoir une voix monotone en le récitant. Et pire que tout : si jamais quelque chose d’imprévu se passe ou que vous avez un trou de mémoire, vous allez être paniqué(e). Le plus simple, c’est plutôt d’établir l’enchainement des idées et des concepts, mais de parler librement. Ainsi, votre discours sera structuré, mais ne ressemblera pas à une prise de parole en public faite par un robot.

Répétez, encore et encore

En vous entrainant, vous serez petit à petit plus confiant(e) et vous maitriserez mieux votre discours. Vous pourrez également réaliser des ajustements si vous vous rendez compte que certains enchainements ne sont pas logiques. De plus, essayez de vous entrainer devant des personnes de confiance. Elles pourront vous donner des retours très pertinents ! En effet, même si certains orateurs ont l’air de parler en public très facilement, sachez que leur présentation a généralement été répétée de nombreuses fois. La présentation parfaite n’arrive jamais du premier coup.

Concentrez-vous sur l’introduction et la conclusion

On estime généralement que vous avez 10 secondes pour capter l’attention de votre auditoire. Vous devez donc avoir une introduction béton ! Pour ça, j’aime particulièrement piquer la curiosité du public. Ou alors faire un sondage à main levée dans la salle. Le but, c’est que tout le monde se concentre sur moi et ma présentation.

Quant à la conclusion, il s’agit de la dernière impression que vous allez laisser à votre auditoire. C’est pourquoi, si vous devez en public, il est important de soigner sa conclusion. Tout d’abord, faites-là vous-même (pas un autre intervenant, pas une vidéo, etc.). De plus, ne vous excusez pas si jamais vous avez eu un problème technique ou autre durant la présentation. Soyez confiant(e).

Les réglages à faire devant votre auditoire

La première chose à laquelle vous devez faire attention, c’est votre tenue. Essayez de vous habiller avec des habits que votre audience pourrait porter. Le but, c’est de se fondre dans la masse pour qu’ils puissent s’identifier à vous et à ce que vous allez dire.

Ensuite, et dans la mesure du possible, renseignez-vous sur la configuration de la salle et de la scène. Sera-t-elle grande ? Petite ? Que va-t-il y avoir avant vous et après vous ? Dans quelles conditions sera votre auditoire ? En fonction de tous ces éléments, vous pourrez adapter votre présentation.

Et un dernier petit conseil de Chris Anderson : bougez sur la scène ! Si vous êtes stressé(e), cela vous permettra de l’évacuer un peu. De plus, cela va donner du mouvement et du dynamisme à votre prise de parole en public.

Conclusion

Parler en public n’est pas une chose facile pour tout le monde. Dans son livre, Chris Anderson dévoile des méthodes faciles à mettre en place qui vous permettront de devenir un(e) meilleur(e) orateur (oratrice) :

  • Apprenez à gérer votre stress ;
  • Etablissez le contact avec votre auditoire ;
  • Présentez votre discours sous forme d’histoire ;
  • Stimulez l’attention du public ;
  • Entrainez-vous et soyez naturel(le) ;
  • Ne misez pas tout sur votre Power Point.

Pour continuer vos lectures, trouvez un autre livre de développement personnel !

Changer son quotidien

Merci d’avoir pris le temps de lire ce compte rendu de livre. Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger mon ebook gratuit : « 3 techniques pour changer son quotidien en 10 minutes par jour ». Cliquez ici pour le recevoir gratuitement ! 🙂

Vous y découvrirez :

  • Une technique pour booster sa confiance en soi et devenir à l’aise avec soi-même ;
  • La méthode la plus simple et scientifiquement prouvée pour faire le plein d’énergie, protéger sa santé, et surveiller son poids ;
  • Comment trouver sa paix intérieure, devenir maître de ses émotions et de sa vie.
Related Posts
Showing 2 comments
  • Déborah

    Merci pour ce résumé. je m’apprête à faire des interventions en entreprise sur la gestion du stress et je suis un peu… stressée ! Ahaha ! Alors je vais réfléchir à leur dire ou pas si je suis stressée en début de présentation..! Mais pistes intéressantes car c’est pas vraiment naturel de parler en public je trouve, pour moi en tous cas.

    • Paul

      Bonjour Déborah, merci pour votre retour !
      Je pense en effet que dire à votre audience que vous êtes stressée est une bonne idée, et encore plus dans la thématique de la gestion du stress ! En parler permet de désamorcer la bombe, et vous pouvez donc le voir comme un moyen de gérer ce stress 🙂

Leave a Comment