Peut-on choisir d’arrêter d’aimer ?

Home / Amour / Peut-on choisir d’arrêter d’aimer ?

Bienvenue sur Connect The Dots ! Si vous êtes nouveau (nouvelle) dans le coin, vous serez certainement intéressé(e) par télécharger mon ebook « 3 techniques pour changer son quotidien en 10 minutes par jour ». Cliquez ici pour le recevoir gratuitement ! 🙂

Peut-on choisir d’arrêter d’aimer ?

Aujourd’hui, je m’intéresse à l’amour, mais sous un autre angle. En effet, après avoir vécu la friendzone, je me pose une question : peut-on choisir d’arrêter d’aimer ? En fait l’idée vient suite à la découverte des travaux de Helen Fisher sur le cerveau amoureux. Elle a découvert quelles zones étaient stimulées lorsque l’on était amoureux(se). Mais dans la même logique, peut-on envisager de « dé-stimuler » ces zones suite à une rupture par exemple ? Ou carrément de les enlever ? Ce sont les questions posées par Dessa, une chanteuse américaine qui a assemblé une équipe de neuroscientifique pour y répondre.

Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque l’on vient de se faire larguer ?

Déjà, reprenons les bases avant de parler d’arrêter d’aimer. À quoi ressemble le cerveau lorsqu’il s’est fait larguer ? Dessa a fait une IRM dans lequel elle a observé deux photos : une d’un homme lambda, et une de son ex dont elle était toujours amoureuse. La différence entre les deux devrait donc représenter l’amour qu’elle a encore pour son ex. Elle a découvert (comme Helen Fisher) que 3 parties sont utilisées (cf IRM ci-dessous) :

  1. L’ATV (Aire Tegmentale Ventrale) : le petit point orange au centre ;
  2. Le cortex cingulaire antérieur : l’espèce de boucle rouge ;
  3. Le noyau codé : les sortes de deux cornes jaunes.

Si cela ne vous dit rien, c’est tout à fait normal. Je vous explique tout juste ici. Mais en gros ce qu’il faut retenir, c’est que c’est cet ensemble qui nous fait ressentir le manque amoureux et la douleur lors d’une rupture amoureuse. Génial.

Peut-on choisir d'arrêter d'aimer ?
Peut-on choisir d'arrêter d'aimer ?
Peut-on choisir d'arrêter d'aimer ?
Peut-on choisir d'arrêter d'aimer ?

Entrainez votre cerveau avec le neurofeedback

Nous avons donc maintenant identifié les parties du cerveau qu’il faudrait arriver à ne plus stimuler. Pour y parvenir, Dessa a fait appel à une neuroscientifique. Elle a fait un exercice appelé neurofeedback. Le principe est simple. On vous branche des électrodes sur le crâne, et vous pouvez observer en direct sur un écran devant vous l’activité cérébrale de votre cerveau zone par zone. En voyant quelles zones sont plus sollicitées, le cerveau va petit à petit se réguler pour que tout redevienne à une moyenne. En gros, les zones peu sollicitées vont s’activer, et les zones trop sollicitées vont ralentir. Avec cette méthode, Dessa a pu réduire l’activité de la zone de son cerveau responsable de la régulation romantique. Il s’agit d’un entrainement qu’il faut répéter plusieurs fois, comme pour un muscle. Et petit à petit, le cerveau va s’y habituer et être en mesure de se réguler tout seul. 

Prenez une minute pour réaliser que vous avez arrêté d’aimer de manière douloureuse

Cette méthode ne vous fera pas oublier complètement la personne. C’est impossible. Par contre, si vous prenez un petit peu de temps pour faire une introspection, vous découvrirez que vous ne ressentez plus les mauvais sentiments de l’amour. Cela ne vous fera plus mal. Dessa explique qu’elle n’a ressenti plus que les sentiments favorables. Par contre, elle ne ressentait plus d’obsession ou d’autres sentiments moins généreux. L’ordre des sentiments a changé, et c’est le plus important ! Si un docteur vous dit par exemple « je vais vous anesthésier et vous enlever les dents de sagesse », eh bien l’ordre dans lequel il va faire ces deux actions a toute son importance !

Conclusion

Pour conclure, on ne peut pas arrêter d’aimer. Vous trouverez de nombreux conseils pour sortir d’une relation amoureuse à sens unique, par contre arrêter d’aimer purement et simplement, d’un coup, semble impossible. Cependant, si vous avez les moyens d’assembler une équipe de neuroscientifiques, vous pouvez éventuellement pratiquer la technique du neurofeedback. Avec de l’entrainement, vous devriez être en mesure d’atténuer les sentiments douloureux liés à une rupture amoureuse. Il ne s’agit pas d’une solution miracle, et encore moins d’une solution que tout le monde peut potentiellement mettre en place. Bref, si vous venez de vous faire larguer, il va falloir prendre votre mal en patience.

Découvrez mes autres articles sur l’amour !

Changer son quotidien

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger mon ebook gratuit : « 3 techniques pour changer son quotidien en 10 minutes par jour ». Cliquez ici pour le recevoir gratuitement ! 🙂

Vous y découvrirez :

  • Une technique pour booster sa confiance en soi et devenir à l’aise avec soi-même ;
  • La méthode la plus simple et scientifiquement prouvée pour faire le plein d’énergie, protéger sa santé, et surveiller son poids ;
  • Comment trouver sa paix intérieure, devenir maître de ses émotions et de sa vie.
Related Posts

Leave a Comment