45 méthodes efficaces pour recruter avec discernement (Dr Pierre Mornell) – Résumé et avis

Comment faire un bon recrutement ?

Comment faire un bon recrutement

Mon avis

Le Dr Pierre Mornell a une formation de psychiatre. Cependant, suite à 15 années de travail en tant que consultant en recrutement, il propose une méthode en 45 étapes pour recruter le (la) bon(ne) candidat(e).

Ma note (4/5) : ★ ★ ★ ★ 

Dans l’ensemble, ce livre peut vraiment aider certains dans leur recrutement. Il donne de bonnes bases solides, que chacun devra par la suite adapter à ses besoins. Par contre, je pense qu’il faut faire attention à certaines des étapes qui frôlent selon moi la limite de l’illégalité…

Les 45 étapes du bon recrutement

Voici donc les 45 étapes proposées par le Dr Pierre Mornell pour effectuer un bon recrutement.

Avant l’entretien

Le but de cet étape est d’éliminer les candidatures « inutiles » pour ne faire des entretiens qu’avec les candidats potentiels.

1. Entretenez-vous vous-même avec le (la) candidat(e)

Cela vous permettra de vous en faire une première impression. Notez sa réactivité au téléphone, son élocution, etc. De plus, en appelant les candidat(e)s presque par surprise, vous en apprendrez bien plus sur eux que lorsqu’ils viendront entièrement préparés à l’entretien. 

2. Exigez un CV et une lettre de motivation

C’est d’ailleurs pratiquement toujours le cas. Par contre, le but n’est pas de vous attarder sur les informations, mais plutôt leur présentation. Y a-t-il des fautes d’orthographe ? La présentation est-elle soignée ?

3. Faites faire un petit travail au (à la) candidat(e)

Vous pouvez lui demander de préparer un compte rendu d’un site internet, d’un film ou quoi que ce soit. Ainsi, vous pourrez juger de sa capacité d’analyse et de synthèse.

4. Faites un tour des bureaux avec le (la) candidat(e)

Le but est de voir comme il (elle) interagit avec les autres employés. Cela permettra également de lui poser des questions dans un autre contexte que le bureau d’entretien.

5. Faites une lecture des CV en groupe

Avoir des points de vue différents sur chaque CV peut être un redoutable atout. Ainsi, privilégiez un panel de personnes de différents domaines et différents niveaux hiérarchiques.

6. Ratissez large

Si vous élargissez votre bassin de recherche, vous aurez plus de chance de trouver la meilleure personne à recruter. De plus, si votre entreprise fonctionne beaucoup en télétravail, vous pouvez potentiellement recruter quelqu’un n’importe où dans le monde.

7. Faites attention aux grands changements

Prenez garde aux candidats habitués des petites structures qui veulent tout d’un coup passer dans une multinationales (et inversement).

8. Analysez le poste à pourvoir

Vérifier que le poste à pourvoir est bien en adéquation avec les profils reçus. Effectuez éventuellement des modifications si vous en ressentez le besoin.

9. Pré-sélectionnez

Utilisez les techniques ci-dessus pour pré-sélectionner les candidat(e)s qui vous intéressent. N’oubliez pas que le but est d’épurer la liste des candidat(e)s pour passer le moins d’entretiens possibles.

10. Faites des mini-pré-entretiens

Si un(e) candidat(e) a un CV qui correspond très bien, mais que la personne n’a pas l’air de pouvoir s’intégrer dans votre entreprise, faites-lui passer un mini-pré-entretien.

Pendant l’entretien

Les candidat(e)s que vous allez recevoir en entretien on passé la première étape de sélection du recrutement. Ils ont donc normalement les bonnes compétences pour le poste. Le but est ici de vérifier qu’ils pourraient potentiellement bien s’intégrer dans vos équipes.

11. Suivez votre instinct

Le feeling est très important lors d’un entretien. Si vous ne « sentez » pas la personne, n’allez pas plus loin.

12. Recherchez la passion

Un(e) candidat(e) passsionné(e) se donnera à fond dans son boulot.

13. Laissez le (la) candidat(e) s’exprimer

Posez toutes vos questions d’un coup, puis laissez-le (la) parler. Vous verrez ainsi comment la personne s’exprime et construit sa pensée et son discours. De plus, vous éviterez de trop parler et de ne pas assez écouter.

14. Détendez le (la) candidat(e)

Si la personne que vous cherchez à recruter est stressée, elle sera sur la défensive et ne sera pas en état de répondre à vos questions.

15. Faites une mise en situation

Si la personne que vous avez en face de vous à l’air bien, faites lui faire une mise en situation. Vous verrez ainsi s’il (elle) a vraiment les compétences requises.

16. Annoncez la fin 5 minutes avant

Vous permettez ainsi à la personne que vous interrogez de finir son discours sans stress et de dire tout ce qu’elle a à dire.

17. Recherchez les comportements impropres

Portez une grande attention aux comportements bizarres qui pourraient, selon le Dr Pierre Mornell, être un signe de prise de drogues ou d’alcoolisme.

18. Faites un bilan des forces et faiblesses

Identifiez les forces et faiblesses du (de la) candidat(e). Attention, une force poussée à l’extrême pourra devenir une faiblesse.

19. Choisissez un thème que vous connaissez

Préférez une discussion dont vous maîtrisez le sujet. Vous pourrez ainsi vérifier que le (la) candidat(e) ne vous dit pas de bêtises, et serez plus à-même de regarder son comportement.

20. Prenez des notes

Faites un tableau à deux colonnes. D’un côté, notez ce que la personne a dit. De l’autre, ce que vous pensez. Cela vous sera d’une grande aide à la fin de votre recrutement lors que vous aurez vu beaucoup de candidat(e)s.

21. Faites un entretien de groupe

Cette technique de recrutement est à privilégier lorsque vous cherchez à recruter un poste de Direction.

22. Faites signer une décharge juridique

Nous vivons malheureusement dans une société de plus en plus procédurière. Protégez-vous au maximum !

23. La surprise de fin d’entretien

N’hésitez pas à raccompagner la personne jusqu’à sa voiture (on en apprend beaucoup sur quelqu’un avec sa voiture !). Et posez-lui une question un peu différente, type « quand vous mettez-vous en colère ? ».

Après l’entretien

Vous n’en êtes qu’à la moitié du processus de recrutement ! En effet, on en apprend énormément sur le (la) candidat(e) dans son comportement après l’entretien.

24. Demandez à être rappelé(e)

Demandez-le à la fin de l’entretien. Selon le Dr Pierre Mornell, près de de 15% des candidats ne le font pas !

25. Confiez un projet

Il s’agit du même principe que pour l’étape 3.

26. Voyagez avec le (la) candidat(e)

Cette règle est surtout valable pour les postes de Direction. Même s’il ne s’agit que d’une balade en voiture, cela vous permettra de mieux appréhender la personne que vous cherchez à recruter.

27. Rencontrez le conjoint

Principalement pour les postes de Direction encore une fois. Cela vous permettra de mieux connaître la personne lors du processus de recrutement.

28. Parlez des problèmes potentiels

Vous vous assurerez que le (la) candidat(e) sait dans quoi il (elle) s’engage.

29. Faites-vous aider

Sélectionnez une personne intuitive de votre entourage pour lui demander son avis. En effet, avoir un avis extérieur vous donnera un autre point de vue sur la personne en recrutement.

30. Les tests psychologiques

De nombreux tests psychologiques existent. Cependant, renseignez-vous bien sur leurs limites et ne vous fiez pas qu’à leurs résultats.

31. La graphologie

En plus des tests psychologiques, le Dr Pierre Mornell suggère l’utilisation de la graphologie pour évaluer la personne à recruter.

Contrôlez les références

Le saviez-vous : 65% des cadres mentent au sujet de leurs diplômes universitaires, 45% mentent à propos des responsabilités réelles de leurs postes, et 42% mentent au sujet de leurs salaires. Il est donc important durant votre recrutement de bien vérifier les références données dans le CV.

32. Faites-vous rappeler par les personnes en question

Appelez à un moment où normalement personne ne va vous répondre. Vous pourrez ainsi laisser un message en demander de vous rappeler si le (la) candidat(e) est exceptionnelle. Le nombre de retours que vous aurez sera un bel indicateur.

33. Visez le plus haut possible

Tentez de joindre la personne la plus haute hiérarchiquement avec qui le (la) candidat(e) a travaillé.

34. Utilisez internet

Tapez son nom dans Google. Vous pouvez également aller jeter un coup d’oeil sur les réseaux sociaux. Vous en apprendrez souvent beaucoup.

35. Faites des recherches poussées

Cherchez des éventuels dossiers financiers, immobiliers, procès verbaux, etc. Attention : faites-le avec un juriste pour vous assurer de la légalité de votre recherche.

36. Demandez ce que vous allez entendre

Lors de l’entretien, demandez au (à la) candidat(e) ce que vous allez entendre sur lui (elle) lorsque vous appellerez ses références. Ne cherchez pas non plus à appeler par surprise.

37. Faites évaluer le (la) candidat(e)

Lorsque vous vous entretenez avec ses références, demandez d’évaluer le (la) candidat(e) de 1 à 10 sur différents critères.

38. Rencontrez les références

Faites-le uniquement pour les finalistes. Vous obtiendrez ainsi beaucoup plus d’informations que via un entretien téléphonique.

Gagnez du temps

39. Investissez dans les gens

Et non pas dans les idées. Le secret de la réussite dans les affaires réside dans les ressources humaines. Dans son livre Work Rules!, Laszlo Bock développe le sujet.

40. Cherchez quelqu’un de confiance

Lors de votre recrutement, trouvez quelqu’un de confiance qui pourra vous avertir d’un éventuel dérapage. Le but n’est pas de vous entourer de personnes qui seront toujours d’accord avec vous.

41. Respectez les 3 règles de base

Le Dr. Pierre Mornell propose 3 règles de base que le (la) candidat(e) doit respecter : (1) l’honnêteté, (2) avoir un dossier criminel vierge et ne pas souffrir d’alcoolisme ou de narcotisme, et (3) avoir une bonne condition physique.

42. Les 10 questions personnelles

Faites une sélection de 10 questions personnelles qui vont vous aider à mieux connaître le (la) candidat(e).

43. Testez sur vous

Testez vous-même le processus de recrutement pour vérifier qu’il permet de détecter les compétences que vous recherchez.

44. Proposez une épreuve décisive

Pour les rares fois où vous n’arriverez pas à trancher entre deux personnes, préparez une épreuves décisive qui vous aidera à faire la sélection dans votre recrutement.

45. Faites votre propre système

Parce que chaque entreprise est unique, chaque processus de recrutement doit être unique. Il faut donc que vous trouviez celui qui convient pour votre société.

Conclusion

Le processus de recrutement se déroule donc en 3 étapes principales :

  • Avant l’entretien : le but est de faire un gros tri entre les candidatures intéressantes et celles qui ne le sont pas afin de gagner du temps durant les entretiens ;
  • Pendant l’entretien : vous devez détecter la personnalité de la personne à recruter ;
  • Après l’entretien : c’est là que va se jouer la dernière étape de la sélection.

Si ce résumé vous a plu, je vous invite à découvrir mes autres livres de développement personnel !

Related Posts

Leave a Comment

Offrez moi un café
Articles
Offrez moi un café