#1 Elles sont stressées par les bruits répétitifs

La personne hypersensible est généralement un peu stressée par les bruits répétitifs parce qu’il n’y a pas que l’hypersensibilité émotionnelle. Il y a aussi l’hypersensibilité sensorielle qu’on appelle l’hyperesthésie. C’est une hypersensibilité de nos sens – et en l’occurrence le bruit répétitif ça va être l’hypersensibilité de l’audition.

#2 Elles perçoivent les nuances subtiles

Deuxième point : la personne hypersensible perçoit les nuances subtiles de son environnement. Il faut voir l’hypersensibilité comme une antenne. On capte plus de choses que les autres. Du coup, dès que notre environnement change un petit peu… ça peut être un tableau au mur qui est déplacé, ou moi je me souviens souvent des volets de mes voisins dans la rue quand ils étaient repeints ou vernis je le captais sans vraiment m’en rendre compte.

#3 Elles sont sensibles à différents stimuli

Ça rejoint le troisième point : vous avez une grande sensibilité à différents stimuli. C’est à dire qu’on a cette hypersensibilité on est une antenne. On capte tout et en même temps on capte aussi tout de nos sens.

#4 Elles se fient à leur intuition

L’hypersensible se fie souvent à son intuition. Vu qu’il capte plus d’éléments, c’est comme s’il avait plus d’infos qui rentraient en lui et du coup il peut trouver une meilleure solution via son intuition. Ça ce ne sont que des théories mais je vous les donne quand même.

#5 Elles sont submergées par leurs sentiments

Vous êtes régulièrement submergé par vos sentiments. C’est la classique, comme imagine l’hyper sensibilité émotionnelle. On a tendance à exploser.

#6 Elles rangent leurs émotions dans un tiroir

Mais avant d’exploser on va ranger nos émotions dans un tiroir. On fait les cocottes minutes.

#7 Elles sont blessées par les critiques

Septième point : on est blessés profondément par les critiques parce que les choses nous atteignent au fond de nous-mêmes. Vu qu’on a tendance à rechercher toujours l’amour chez les gens, on a envie qu’ils nous aiment et on vit la critique vraiment comme une preuve que cet amour n’existe pas.

#8 Elles réagissent facilement

Huitième point : on réagit plus facilement, on est plus facilement touchés par ce qui nous entoure. On est des personnes très empathiques. Quand les autres ont des problèmes, ça devient aussi très vite nos problèmes. On s’investit car on veut les sauver, on a le syndrome du sauveur.

#9 Elles n’aiment pas se tromper

On n’aime pas se tromper (neuvième point). Ça rejoint pas mal ce que je disais juste avant, qu’on a besoin de l’amour des autres. Quand on se trompe on a l’impression (à tort) que les autres ne vont plus nous aimer.

#10 Leur vie intérieure est complexe et riche

On a une vie intérieure qui est complexe et très riche. En fait il se passe beaucoup de choses à l’intérieur de nous vu qu’on ressent toutes les choses sans forcément toujours les exprimer.

#11 Elles font attention aux autres

On fait très attention aux autres (ça rejoint l’empathie) parce qu’on a besoin qu’ils soient bien pour, nous, être biens. On est des éponges émotionnelles.

#12 Elles sont sensibles aux émotions des autres

On est aussi sensibles aux émotions des autres. On absorbe leurs sentiments.

#13 Elles sont méticuleuses et perfectionnistes

On est des personnes méticuleuses et perfectionnistes. En fait, on aime les choses bien faites parce qu’on est (hyper) sensibles à la beauté. On veut que les choses soient parfaites pour qu’elles soit belles et bien faites. Mais aussi parce que, si elles sont imparfaites, on a peur que les autres ne nous aiment pas. On s’associe à la chose imparfaite. Par exemple quand je faisais des exposés à l’école j’avais besoin que tout soit bien cadré, tout bien fait, parce que j’étais persuadé que s’il était mal fait, le prof mes camarades ou autres allaient être déçus et n’allaient plus m’aimer.

#14 Elles sont stressées et anxieuses

Les hypersensibles sont très stressées est très anxieuses. Elles paniquent très vite parce qu’elles intériorisent tout.

On pense à tout et ça nous fait stresser. On a comme une boule de stress à l’intérieur de nous.

#15 Elles aiment aller au fond des choses

On aime maîtriser totalement les sujets parce qu’on aime bien aller à fond et s’investir à fond.

#16 Elles ont du mal en amour

On a beaucoup de mal en amour. Alors moi depuis deux ans ça va bien mais sinon avant ça a été vraiment la catastrophe. En fait on peut parfois se mettre dans des situations de dépendance affective où on a besoin que l’autre nous aime. Du coup on est dans une relation qui est un peu malsaine parce que nous on recherche cet amour même si parfois il n’est pas bon pour nous.

#17 Elles préfèrent les sports individuels

On préfère les sports individuels (à différencier  des sports d’équipe, type handball,  foot, basket). À l’école j’étais beaucoup plus à l’aise quand c’était des sports seuls (comme le badminton ou la course).

#18 Elles réfléchissent trop

On réfléchit trop. Notre cerveau qui mouline 24h/24 et 7j/7. On pense à tout, tout le temps.

#19 Elles sont critiquées pour leur sensibilité

On est souvent (malheureusement) critiqués pour notre sensibilité. J’en ai eu plein des phrases « Paul t’es trop sensible », « Paul tu es trop émotif », etc. Et je me suis pas mal renfermé sur moi-même pour essayer de me défendre… et j’ai terminé par être un robot. On me disait « Paul t’es un robot t’as plus de sentiments ». En fait j’en avais, ils étaient juste à l’intérieur.

#20 Elles n’aiment pas les open-spaces

Et enfin dernier point : personnellement j’ai horreur des open spaces. Alors je trouve l’idée intéressante d’un point de vue business, mais après personnellement il y a trop de bruit, trop d’agitation, trop de tout, et je n’arrive pas du tout à me concentrer. Je préfère être seul dans ma bulle.