Le relationnel du haut potentiel