HPI info : toutes les informations à savoir sur le haut potentiel intellectuel

Photo of author

Ecrit par Paul Dugué

Mis à jour le

Le haut potentiel intellectuel (HPI) est une expression dont on entend de plus en plus parler. 

Mais de quoi s’agit-il ? C’est quoi un zèbre en psychologie ? Comment savoir si on est surdoué ? 

Aujourd’hui, j’ai décidé de récapituler certaines questions qui reviennent très fréquemment sur l’adulte surdoué, l’enfant à haut potentiel et cette intelligence hors du commun et cette maturité intellectuelle en général. 

Parce que oui, être surdoué ne revient pas à être anxieux et avoir des difficultés scolaires. Le fonctionnement cognitif du génie précoce peut, s’il est accompagné par un(e) bon(ne) psy et par les bons outils, aider à s’épanouir. 

On va donc poser quelques bases saines du grand potentiel, allant de la découverte précoce à la vie d’adulte zèbre.

Quel QI faut-il pour être HPI ? 

Pour être validé comme une personne à haut potentiel intellectuel, il faut avoir un quotient intellectuel supérieur ou égal à 130. 

Il faut savoir que cela ne correspond pas à un changement particulier dans le fonctionnement du cerveau. Il ne se passe rien de spécial entre un QI de 129 et un QI de 130. Les modifications sont plutôt continues.

Les scientifiques ont pris la limite de 130 car elle correspond à deux écarts-types de la moyenne, dans le cas où le QI dans le monde est réparti selon la loi normale de Gauss. 

Quel quotient intellectuel pour être haut potentiel intellectuel

La limite de 130 est donc purement arbitraire. On aurait pu en prendre une autre.

D’ailleurs, dans certaines recherches scientifiques, on prend parfois 125 ou 135. Ces variations font également varier les résultats, et c’est (en partie) ce qui cause tout le flou autour des infos sur le HPI. 

J’avais parlé de ces subtilités dans cet article : pourquoi la recherche se trompe ?

Quel est le pourcentage de HPI en France ? 

Toujours en se basant selon la courbe de Gauss, on estime qu’il y a 2,5% de HPI en France. Ce pourcentage devrait être identique dans le monde entier.

Or, comme vous l’avez compris, la répartition des quotients intellectuels dans le monde est arbitraire donc on ne saura jamais vraiment si c’est le cas (car on ne pourrait pas faire passer des tests à une partie de la population assez grande pour valider ou non cette hypothèse). 

De plus, on estime que l’intelligence vient de deux facteurs :

  1. Une part innée (on nait comme ça)
  2. Une part environnementale (en fonction de nos expériences passées, de notre milieu social, de notre éducation, etc.)

Certains émettent donc la supposition que, dans des pays où l’éducation est plus faible, le niveau d’intelligence devrait l’être aussi. 

La logique se tient, mais elle se heurte à un autre problème : on parle là de l’intelligence dans sa définition occidentale. Tous les pays ne s’accordent pas sur ce qu’est (ou plutôt ce que devrait être) une personne intelligente. Du coup, on ne cherche pas à mesurer la même chose partout et plusieurs tests de QI existent.

Techniquement, on pourrait passer un test de QI en France (la WAIS) et avoir un bon score, et pourtant se planter lorsque l’on en passe un autre en Inde par exemple. Pourtant, rien n’a changé chez nous entre ces deux tests. 

Y a-t-il des groupes pour personnes qui cherchent une info HPI ? 

Oui tout à fait. 

Dans la « vie réelle », vous pouvez trouver pas mal d’associations et de groupes réservés aux personnes HPI.

La plus grande association connue est Mensa. C’est un groupe international. Ils vont vous demander de leur fournir le résultat officiel de votre test de QI pour pouvoir y entrer (ou, à défaut, vont vous en faire passer un avec eux). 

Il y a également beaucoup d’associations pour les enfants précoces (et leurs parents !). Je pense par exemple à l’AFEP, l’ALREP ou à l’ANPEIP.

Et enfin, si vous préférez le « monde virtuel », je suis déjà tombé sur des forums de discussions (mais je ne me souviens plus des noms). Vous trouverez également pas mal de groupes sur Facebook, dont celui que je tiens : Le Troupeau.

Comment détecter le HPI ? 

Pour faire un diagnostic HPI chez l’adulte, il faut passer un test de quotient intellectuel chez un(e) psychologue certifié. 

Ce test se déroule en 3 parties :

  1. Un premier entretien pour comprendre les raisons qui vous poussent à faire ce bilan psychologique
  2. Le véritable test
  3. Un entretien durant lequel vous allez recevoir vos résultats et le détail du fonctionnement de votre cerveau

Les adultes doivent passer la WAIS. Par contre, pour les enfants surdoués on utilise la WISC. C’est en gros la même chose, mais adaptée aux élèves précoces. 

Souvent, le repérage se fait via les professeurs qui suggèrent aux parents que leur enfant à un mode de fonctionnement intellectuellement précoce (et parfois affectif).

Si besoin, j’ai créé un annuaire de psychologues habilités à détecter les adultes surdoués et enfants intellectuellement précoces.

Que faire lorsque l’on sait que l’on est HPI ? 

Savoir que l’on est précoce va avoir un impact surtout si vous êtes encore à l’école ou dans vos études. 

En effet, à partir de maintenant vous devriez avoir des clefs pour comprendre votre fonctionnement si particulier (notamment grâce au compte rendu à l’étape #3 du test). 

Grace à cela, vous pouvez adapter votre manière d’apprendre et de travailler pour éviter l’échec scolaire. Je sais par exemple que certaines écoles spécialisées pour les petits zèbres existent. 

En revanche, si vous êtes un adulte, savoir que vous êtes HPI a surtout un bénéfice identitaire. Cela devrait vous permettre de mettre un nom sur une différence ressentie depuis longtemps.

Non, vous n’êtes pas bizarre.

Notez également que la plupart des hauts potentiels vont bien et ne sont pas au courant qu’ils le sont. Pour eux, ils ont juste des grandes aptitudes. 

Où trouver un questionnaire HPI gratuit ? 

On peut trouver en ligne des nombreux questionnaires HPI gratuits… mais il faut les prendre avec des pincettes. 

J’ai regroupé 9 tests de QI gratuits à faire en ligne qui devraient vous donner quelques pistes sur une éventuelle précocité intellectuelle. 

Sinon, Monique de Kermadec propose un test HPI de 17 questions pour savoir si on l’est.

Que ce soit ce test vidéo ou ceux présentés juste au-dessus, n’oubliez pas que, comme il s’agit d’un auto-diagnostic, les résultats de ces tests de douance peuvent être biaisés par manque d’objectivité. 

Cependant, vous pourrez certainement y trouver des symptômes du HPI.

Conclusion : HPI info

Pour conclure, voici un récapitulatif des informations vues dans l’article : 

  • Pour être considéré comme exceptionnellement doué, vous devez avoir un QI de 130 ou plus. Cela représente environ 2,5% de la population
  • Vous pourrez trouver de nombreux groupes en ligne et associations qui viennent aider les personnes à haut potentiel intellectuel
  • La personnalité atypique se détecte avec un test de QI. Cependant, certains outils gratuits en ligne peuvent vous aider (mais attention, leur véracité est discutable pour détecter la précocité)
  • Savoir que vous êtes HPI va permettre d’expliquer des particularités et/ou un sentiment de décalage avec les autres que vous avez pu ressentir. On est également en mesure d’exprimer son potentiel. Pour les élèves surdoués, cela peut donner lieu à des adaptations pédagogiques selon leurs besoins pour favoriser leur réussite scolaire. 
Photo of author
Article écrit par
Hello ! Moi, c’est Paul. Je sors de longues années d’études en commerce international qui m’ont amené à quelques années d’expérience en management et événementiel et à la création d’une société. Ce que j’aime le plus, c’est expérimenter et tester de nouvelles choses, comprendre ce qu’il se passe. J'ai donc toujours été très curieux, je lis et j'apprends beaucoup. Afin de vous faire partager ma passion pour le développement personnel, j'ai décidé de créer Connect The Dots (CTD). Bonne lecture !