💡 Ceci est la newsletter du 22/02/22. Pour recevoir les prochaines éditions, cliquez ici.

Temps de lecture : 2 minutes

Cette semaine, je vais répondre à une remarque que l’on me fait souvent sur Youtube au sujet des stéréotypes des surdoués.

Thème : propager des fausses rumeurs sur le HPI

  1. La propagation de fausses rumeurs
  2. Oui, je propage des stéréotypes sur le surdoué
  3. Car je ne m’intéresse qu’à une sous-partie des HP

C’est parti pour l’email sympa de la semaine 💫

🌊 Les « fausses rumeurs » du surdoué : la goutte d’eau qui a fait déborder le vase

Ce matin, je lisais vos messages et vos commentaires pour débuter ma semaine. J’étais content de vous lire depuis mon nouveau bureau (je viens d’emménager dans un nouvel appartement !). Et puis il y a eu ça :

Même si mon premier réflexe aurait été de lui offrir un abonnement au Projet Voltaire, j’ai préféré réagir comme l’adulte responsable que je suis (!!). Pour tout vous dire, ce n’est pas le premier à m’envoyer ce genre de message. Il doit donc soulever une véritable interrogation qui mérite que j’y réponde.

Comme ça, la prochaine fois, je n’aurai qu’à envoyer un lien vers cette newsletter. Tadam. 🪄

Comme je n’ai en aucun cas « honte » de ça, je vais plutôt m’intéresser à une sous-question que je trouve beaucoup plus pertinente : est-ce utile de propager des « fausses rumeurs » sur le HPI ?

Je dis de la 💩 en propageant les stéréotypes des zèbres

À mon avis, le mot adéquat aurait été « stéréotype ». Est-ce que ces rumeurs (ces stéréotypes) sont fausses ? Eh bien globalement oui. 🙊

Si on prend l’ensemble de la population surdouée, alors oui la plupart de mes contenus ne seront pas adaptés. Pourquoi ? Parce qu’une majorité d’entre nous va bien, n’est pas plus stressée / anxieuse / dépressive que les autres, n’a pas de problèmes sociaux, a de meilleurs résultats scolaires, et est en meilleure santé que la moyenne. La plupart des surdoués vivent leur vie incognito, sans même savoir qu’ils sont HP 👺

Pour eux, mon blog n’a absolument aucun intérêt. Et donc si on prend la population HP dans son ensemble, évidemment que je ne dis que des bêtises.

 

Vous et moi ne représentons qu’une petite partie de la population surdouée : les HPI « à problèmes ». Il n’y a rien de péjoratif là-dedans. C’est pour expliquer l’idée qu’une embûche au cours de notre vie nous a fait explorer cette piste. Rien de plus.

 

🥊 « Anonyme » de Youtube : 1 – 0 : Paul

🤓 Tous les HP n’ont pas besoin d’aide

Mais si on prend le problème à l’envers, est-ce que ces HP pour qui tout va bien ont besoin de savoir qu’ils le sont ? A priori non. Et c’est là que mes « fausses rumeurs » trouvent leur intérêt.

En fait, mon blog ne s’adresse pas à tous les surdoués. Il s’adresse seulement aux HP « à problèmes » – comme vous et moi.

Pourquoi ? Parce que nous sommes les seuls qui ont un intérêt à prendre connaissance de cette particularité. En effet, il y a fort à parier qu’elle soit impliquée dans la problématique que nous rencontrons (attention, je ne dis pas qu’elle en est forcément la cause !).

Comme le but du blog est d’aider les personnes qui, comme moi il y a +10 ans, ont besoin d’aide, je ne m’adresse qu’aux personnes qui ont besoin d’aide. CQFD.

 

🥊 « Anonyme » de Youtube : 1 – 1 : Paul

Petite précision : même si certains contenus sont orientés « grand public » et contiennent donc ces « fausses rumeurs », je mets toujours un point d’honneur à en proposer d’autres qui sont plus poussés, plus précis, plus exacts. N’hésitez pas à retrouver tous mes articles sur le HP !

Et vous, quel est votre avis sur la question ? Plutôt fausse rumeur qui aide une petite partie de la population dans le besoin, ou contenu exact qui apporte de l’aide à ceux qui n’en ont pas besoin ?

 

À mardi !

Paulo

💡 NB : les sources et références sont disponibles pour les personnes inscrites à la newsletter. Pour recevoir les prochaines éditions, cliquez ici.