💡 Ceci est la newsletter du 24/08/21. Pour recevoir les prochaines éditions, cliquez ici.

[ Bienvenue dans votre meilleure newsletter du mardi,

J’espère que tout va pour le mieux de votre côté ! ]

 

Paul, voici le menu du jour :

  1. Trouver sa souveraineté 🔆
  2. Boom, la révélation ! (#2) 🤯
  3. Un 06 ? ☎️

 

Temps de lecture : 4 minutes

🔆 Trouver sa souveraineté

C’est le message clef du dernier témoignage vidéo d’une HPI (désolé, je vous ai spoilé).

Une zébrette plus expérimentée (comprenez « âgée » – mais ce n’est pas moi qui le dit, c’est elle : « J’ai avancé en âge. J’ai mon expérience de vie« ) nous donne ce qui est, selon elle, le but de la vie. Ou du moins, comment nous pouvons y trouver notre utilité.

Aujourd’hui, on chamboule les codes. Non, je ne vais pas tenter de résumer 30 minutes de vidéo en quelques lignes comme d’habitude. À la place, je vais vous tirer trois citations que je trouve extraordinaires par leur simplicité et leur impact.

 

(1) Au sujet du but de la vie :

« Une vie réussie, une vie pleine et épanouie n’est pas forcément une vie où vous avez fait quelque chose d’extraordinaire. Il n’y a pas besoin de sauter en parapente du haut de l’Himalaya pour avoir une vie extraordinaire. Je crois qu’il nous revient à nous de faire en sorte que nos vies soient extraordinaires, et je pense que on est chacun le héros de notre vie »

 

(2) Au sujet d’être son propre héros :

« Les gens que j’admire ce sont les gens confrontés à des obstacles et des difficultés, quand ils ont des problèmes pour joindre les deux bouts à la fin du mois, pour nourrir leurs enfants. Eux ce sont les véritables héros de la vie. Ce n’est pas forcément ceux qui ont des super pouvoirs »

 

(3) Une phrase comme ça, sortie un peu de nulle part, mais qui parle d’écologie alors j’aime bien :

« Il y a un proverbe amérindien que j’aime beaucoup, que je pense qu’on devrait méditer tous les jours et qui dit « Nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres. Nous l’empruntons à nos enfants« . Pour moi c’est important de savoir que ici nous ne sommes que les locataires. Nous ne sommes pas les propriétaires. Et quand on loue un logement il est essentiel de le rendre aux propriétaires tel qu’on l’a trouvé. Ce monde, nous l’empruntons à nos enfants »

 

Boom. 💥 Révélation.

(Et n’oubliez pas que vous aussi vous pouvez venir me raconter votre histoire)

🤯 Boom, la révélation ! (#2)

Et croyez-moi, je pèse mes mots. Souvenez-vous, la semaine dernière je parlais du super livre de Jeanne Siaud-Facchin (JSF). En continuant mes recherches, je suis tombé sur son passage de 2015 dans l’émission « Toute une histoire ». On l’y retrouve avec 3 autres jeunes zèbres.

 

Super, Paul. Mais il y a quoi de nouveau ?

Eh bien, à part la disposition douteuse du plateau (JSF en grande prêtresse face à ses 3 zèbres), j’ai trouvé l’émission géniale !

Les 3 invités (Tiana, Maximilian et Rémi) montrent une diversité des profils surdoués et sont (j’ai trouvé) d’une maturité folle pour mettre des mots sur leur fonctionnement atypique. Mais globalement, ce que j’ai aimé, c’est les interventions croisées de :

  • Un invité (zèbre ou parent de HPI) qui raconte une difficulté qu’il a rencontrée avec ce fonctionnement particulier (c’est drôle, touchant, et je me suis reconnu dans beaucoup de leurs propos !)
  • JSF qui explique la « théorie », « l’explication » derrière tout ça

 

Et surtout, on voit qu’être surdoué n’est pas synonyme de souffrances. Certains intervenants ne vont pas biens, mais d’autres sont au top.

D’ailleurs, comme l’explique JSF : être surdoué, ça amplifie la raisonnance interne. On peut vivre une vie pétillante et heureuse. Mais quand on ne va pas bien pour un tas de raisons, à ce moment là on développe des symptômes et des tableaux cliniques qui conduisent les médecins et psys qui ne s’y connaissent pas à poser des diagnostics farfelus, notamment « bipolaire » chez les adultes (ex : l’histoire hallucinante de Bertrand).

 

Bref, à voir immédiatement !

☎️ Un 06 ?

Cela fait plusieurs fois qu’on me demande si je ne connais pas un(e) psy à recommander pour un accompagnement autour de la douance. Et à chaque fois j’ai la même réponse : non.

Eh bien bonne nouvelle, dorénavant, je vais pouvoir dire « oui » !

Depuis quelques jours, je prépare un annuaire de professionnels francophonnes pour vous accompagner dans votre HPI.

Alors si, de votre côté, vous êtes un(e) professionnel(le), en connaissez, ou avez entendu parler de quelqu’un de bien, faites tourner l’info sur ce questionnnaire.

NB : le résultat est disponible sur l’annuaire des psychologues pour HPI.

J’ai commencé ce mail en citations, laissez-moi le finir avec une nouvelle (sortie tout droit de l’étiquette de mon Yogi Tea 🍵) :

 

« Travel light, Live light,

Spread the light, Be the light« 

 

Soyez vos propres lumières les 🦓 !

À mardi,

– Paulo

💡 NB : les sources et références sont disponibles pour les personnes inscrites à la newsletter. Pour recevoir les prochaines éditions, cliquez ici.